Raison d'être

D’après une étude récente de l’ANSES, un certain nombre de risques nutritionnels, physiologiques, et psycho-comportementaux seraient associés aux régimes amaigrissants. D’après cette agence 90 % des personnes ayant suivi un régime amaigrissant reprendraient le poids perdu voire même plus dans l’année qui suit. Les résultats des études nord américaine diffèrent quelques peut, pour elles c’est presque 20 % des personnes qui maintiennent leur poids perdu. Une explication évoquée dans ces articles c’est la place grandissante des prises en charges psychologiques et comportementales proposées aux patients obèses nord américains.
 . ….Le retard pris par un pays comme la France est surement lié à la difficulté de spécifier ce type de prise en charge par le groupe d’expert français souvent plus endocrinologues ou cardiologues que psychologues. Ce n’est que dernièrement dans les dernières recommandations que le mot psychologie est timidement évoqué sans pour autant proposer des modalités de prise en charge.
    Au final faire des choix alimentaires ou décider de faire du sport restent des comportements alimentaires, du coup deux stratégies s’opposent celle de la prise en charge dé-responsabilisante versus la prise en charge qui responsabilise et autonomise le patient (de façon sous jacente ce sont deux business modèles qui s’opposent, ce qui explique en partie les résistances au changement) !
    Le but d’une méthode de prise en charge c’est d’abord d’être globale et d’avoir pour objectif de retrouver un comportement alimentaire régulé et une relation sereine avec l’alimentation, en écartant les privations, les frustrations et la culpabilité.
    Les exercices cognitivo-comportementaux permettent de retrouver de véritables sensations, et la compréhension de ses propres émotions permettent au cours de la prise en charge d’éviter les prises alimentaires excessives et compulsives. L’idéal étant d’avoir une approche globale, individuelle et personnalisée et surtout très humaine en un mot psychologique.
    Ces éléments sont la raison d’être du site psychonutrition.org